Facilité de crédit COVID

Facilité de crédit COVID supplémentaire pour les clients entreprises du Credit Suisse.

Comme la crise liée au coronavirus se prolonge, de nombreuses entreprises sont confrontées à des problèmes de liquidités sans aucune responsabilité de leur part, même si elles disposent d’un modèle commercial performant. 

Après que les entreprises ont largement fait usage du programme de crédits COVID au premier semestre, la Confédération et les cantons ont mis en place diverses mesures de soutien qui s’adressent en particulier aux petites sociétés. En complément, le Credit Suisse propose à présent une nouvelle facilité de crédit pour un montant de 500 millions de francs destinée à ses clients PME de moyenne et de grande taille. 

Le Credit Suisse met à disposition des crédits allant de 500 000 à 10 millions de francs à ses clients entreprises qui disposent d’un modèle commercial efficace, qui étaient performants sur le plan économique avant la crise et qui sont durement touchés par les circonstances actuelles. 

En tant que banque des entrepreneurs, le Credit Suisse entend procurer un soutien ciblé à ces sociétés et apporter ainsi une contribution supplémentaire pour aider l’économie à surmonter la crise. contribution to helping the economy overcome the crisis. 

Questions et réponses

Nous vous prions de vous adresser à votre conseiller clientèle.

L’entreprise doit déjà être cliente du Credit Suisse, disposer d’un modèle commercial performant en temps normal et avoir besoin d’un crédit de 500 000 CHF au moins.

Il faut présenter les documents usuels pour une demande de crédit, notamment les comptes annuels les plus récents. Votre conseiller clientèle se tient à votre entière disposition pour de plus amples renseignements. 

Le plus rapidement possible après un examen approfondi de tous les documents (en général dans un délai d’une à deux semaines).

Oui, c’est possible.

Les taux d’intérêt sont définis individuellement, en fonction de la situation de l’entreprise.

Le 30 juin 2021 (sous réserve de changements).

Le crédit doit avant tout permettre aux entreprises de surmonter des problèmes de liquidités temporaires. Il ne doit pas être utilisé pour le paiement de dividendes ni pour le remboursement de crédits ou de prêts d’actionnaires.

La durée du crédit est limitée à 36 mois.